• Elasmucha grisea, la punaise du bouleau

     Elasmucha grisea, la punaise du bouleau

     1 : accouplement, la femelle est le plus grand des 2 individus

    2 et 3 : elle protège les oeufs et les jeunes larves, ce qui n'est pas le cas de toutes les punaises.

    4 : les larves ont grandi, elles dégagent une odeur repoussante quand on se rapproche un peu trop !

    « Pentatoma rufipes, la punaise des bois Carpocoris purpureipennis, la punaise à pattes rouges »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    christine513
    Mardi 23 Juillet 2013 à 08:20

    Nos bouleaux en sont  couverts et je suis piquée dès que je reste un moment à proximité !!! Je précise que les arbres sont en terrasse de notre auberge, devenue de fait inutilisable car nous voulons "protéger" notre clientèle !!!! 

    2
    Mercredi 24 Juillet 2013 à 17:16

    Bonjour,

    c'est étrange que vous vous fassiez piquer. La stratégie de défense de cette punaise est l'émission d'une odeur nauséabonde qui fait fuir l'agresseur.

    Etes-vous sûre d'avoir affaire à cet insecte-là ? Vous pouvez m'envoyer une photo de l'insecte si vous le souhaitez pour confirmer l'identification.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :