• J'ai eu la chance début juillet, de repérer sur de la nigelle, une larve de coccinelle se préparant à la nymphose.

    Après recherche, il s'agit de notre cox nationale, la fameuse à 7 points.

     6/07, 7h50

    Au bout de l'abdomen, la peau de la larve commence à se déchirer.

    17h30 : la larve s'est transformée en nymphe.

    L'ancienne peau se trouve "entassée" en bout d'abdomen

     7/07 : Rien de notable extérieurement mais le bouleversement doit être très important à l'intérieur de la nymphe !

     8/07

     9/07

     10/07

     11/07, 7h50

     18h30 :   ça y est ! Notre adulte s'est extirpée de sa nymphe, depuis quelques heures je pense car on voit déjà les points sur les élytres.

    Elle n'a pas encore sa couleur rouge finale mais la coquine a disparu avant que je ne la photographie !

    Coccinella septempunctata, Mercury

     

    La transformation a donc duré sensiblement 5 jours. En moyenne, chez les coccinelles, le stade nymphal prend 5 à 10 jours suivant les conditions météo.

     

    Si vous souhaitez :

    - apprendre à reconnaître la coccinelle à 7 points, je vous conseille un autre de mes articles ici.

    - voir les larves de cette cox, rendez-vous

    Si vous êtes accro, comme moi, voici encore quelques photos ici !

    Pin It

    5 commentaires
  •  La coccinelle orange à 16 points n'est pas amatrice de pucerons comme beaucoup de ses cousines, elle est mycophage : elle se nourrit de champignons et de spores.

    Elle apprécie particulièrement les spores de l'oïdium, de la rouille et du mildiou. A ce titre, c'est un auxiliaire précieux du jardinier.

     xfdgx

    Elle est facilement reconnaissable de par sa couleur orange, ses 8 points sur chaque élytre et par la transparence des bords externes des élytres et du pronotum.

    xfdgx

    xfdgx

    Halyzia sedecimguttata, Mercury, 7/07/13

     

    On la trouve dans les forêts de feuillus. Repérée cette année sur bouleau, comme il y a 2 ans.

    Voir ici la larve et la nymphe.

    Pin It

    10 commentaires
  • Capturée (au lasso) par mon fils aîné -tombé dans la marmite quand il était petit- voici ce qu'il a pris pour une larve de coccinelle. Effectivement, la ressemblance est là, c'est une larve ... mais de quel insecte ?

    Pour une fois, je vous laisse chercher.

    Pour que tous les intéressé(e)s puissent participer, vous pouvez m'envoyer vos réponses sur mon adresse mail : 73birdy*orange.fr (en remplaçant l'astérisque, mais oui, on parle de potion !!! par l'@)

    Je vous répondrai sur mon blog.

    J'suis une allumeuse

    J'suis une allumeuse


     

    Pin It

    5 commentaires
  •  C'est Toine

    Cetonia aurata, cétoine dorée, Mercury, 09/06/13

     

    Pin It

    6 commentaires
  • La coccinelle à 7 points est l'une plus courante chez nous,

    Sachant que durant sa vie, une larve de cette cox mange plus de 400 pucerons, la descendance d'une femelle devrait en détruire environ 190 000 !

    Merci à elle !

    Notre cox nationale

    Coccinella septempunctata, coccinelle à 7 points, Mercury, 9/06/13

    Notre cox nationale

    Notre cox nationale

    D'autres photos de cette espèce de coccinelle : ici

    et des larves

     

     

    Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique